CAPDEVILA  Luc

San Jose_Luc CapdevilaProfesseur d’histoire contemporaine, Université Rennes 2 / UMR CNRS CERHIO 6258 et membre de l’équipe CHACAL
luc.capdevila [at] univ-rennes2.fr

Salon de l’étudiant de San José (Costa Rica), 18 octobre 2014

Spécialiste d’histoire sociale et des représentations,19e siècle/temps présent. Développe ses recherches sur les dynamiques sociales et culturelles des sociétés en guerre en Europe et Amérique latine. Depuis la thèse de doctorat sur la sortie de guerre en Bretagne (1944-1946), les objets et les terrains de recherche ont évolué dans un premier temps vers des études menées en France et en Europe sur les sociétés en guerre : mobilisations et démobilisations, les problématiques de genre, l’histoire des tués de la guerre, la mémoire des traumatismes collectifs première et deuxième guerre mondiale. Puis, dans une perspective d’histoire comparée les recherches ont été étendues aux guerres en Amérique du sud, aux processus de colonisation tardive et de colonialisme interne, et aux recherches associées d’histoire du temps présent en Amérique latine.

Actuellement secrétaire et trésorier du GIS Institut des Amériques-Rennes. Coresponsable du pôle Mondes Atlantiques et Armoricains à la MSH de Bretagne. Membre du conseil de l’École Doctorale-SHS de l’Université de Bretagne. Membre du comité éditorial des Presses Universitaires de Rennes, et codirecteur de la collection « Amériques » Presses Universitaires de Rennes/Institut des Amériques.

Quelques publications récentes :
Una guerra total: Paraguay, 1864-1870. Ensayo de historia del tiempo presente, Asunción (Paraguay)/Buenos Aires (Argentina), Editorial Sb/Centro de Estudios Antropológicos de la Universidad Católica de Asunción, 2010, 544 p.

Los hombres transparentes. Indígenas y militares en la guerra del Chaco, 1932-1935, en colaboración con Isabel Combes, Nicolás Richard y Pablo Barbosa, Cochabamba, Instituto de misionología (UCB), col. Scripta Autochtona/Historia Indígena de las Tierras Bajas, 2010, 230 p.